Notre projet

La Farmacia del Arte part de l’idée d’observer notre époque, ses dysfonctionnements et les carences culturelles et esthétiques que la pandémie a mis en lumière à tous les niveaux sociaux.

Le collectif des curateurs de la Farmacia del Arte s’attache à prescrire de l’art pour tenter de pallier ces manques culturels, à travers trois univers et une même éthique : Offrir une vision de l’art comme source de bien-être et de guérison dans un monde où tout a changé. Tout comme un médecin prescrit des médicaments. Les curateurs promeuvent et recommandent de l’art comme thérapie.

Nous plaçons l’art au centre de l’existence, à travers des expositions, des conférences, des ateliers, des événements, des performances ainsi qu’un jardin vivant de plantes médicinales comme l’épine dorsale de la communauté locale. L’artiste comme esthète et botaniste.

Avec l’acte de se réapproprier l’espace public pour créer un jardin médicinal collectif ; La Farmacia del Arte met la question environnementale au centre de son discours.

La Farmacia del Arte est à aussi une envergure globale et inclusive, représentant des artistes et des curateurs du monde entier et cherche à s’insérer à tous les niveaux de l’art et des discours esthétiques.